Le Réveil Lozère 16 octobre 2019 à 09h00 | Par AG

Feu vert à la nomination de Janusz Wojciechowski à l’Agriculture

Après une seconde audition bien plus convaincante, Janusz Wojciechowski a obtenu le 8 octobre le feu vert des eurodéputés pour devenir le prochain commissaire européen à l’Agriculture. Il a notamment promis le lancement d’un plan d’action pour l’agriculture biologique et des mesures pour lutter contre l’accaparement des terres agricoles dans l’UE.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Janusz Wojciechowski prendra ses fonctions de commissaire européen à l’agriculture le 1er novembre.
Janusz Wojciechowski prendra ses fonctions de commissaire européen à l’agriculture le 1er novembre. - © Parlement européen

La prestation « beaucoup plus concrète », selon de nombreux eurodéputés, de Janusz Wojciechowski, candidat polonais au poste de commissaire européen à l’Agriculture, lui a permis d’obtenir, le 8 octobre, le feu vert de la commission de l’Agriculture du Parlement européen à sa nomination. Après une première audition ratée le 1er octobre, et des clarifications écrites envoyées le 4 octobre qui n’ont pas totalement convaincu, Janusz Wojciechowski – s’exprimant cette fois en polonais et non pas en anglais comme lors de sa première audition – a su se montrer bien plus précis dans ses interventions. Il devrait donc prendre ses fonctions le 1er novembre avec l’ensemble du nouvel exécutif européen, une fois que le Parlement européen l’aura validé lors d’un vote formel prévu le 23 octobre.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1530, du 17 octobre 2019, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Cet accord leur apporte une meilleure protection et une meilleure valorisation sur le marché chinois. Il contribue à promouvoir le modèle de développement rural associant terroir, producteurs et consommateurs qu’incarnent les indications géographiques. Il apporte un gage supplémentaire de qualité pour les faire apprécier des consommateurs chinois et réciproquement.

indique Didier Guillaume dans un communiqué du 6 novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui