Le Réveil Lozère 30 avril 2014 à 09h35 | Par FDSEA et JA Lozère

FDSEA / JA - Agriculture ou écologie : le faux débat

À l’heure où les discours environnementalistes prennent le pas sur le pragmatisme, la FDSEA et les JA de Lozère souhaitent réagir. La dernière action du 13 février avait pour but de montrer le ras-le-bol de tout un territoire, mais visiblement, une piqûre de rappel semble nécessaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sépal

Quand on entend que l’agriculture doit faire face à de nouveaux enjeux (environnementaux ou autres), la profession agricole pourrait s’étonner : « Mais, il n’y a rien de nouveau là dedans ! ». Et pourtant, pour certains, c’est bel et bien une découverte. Un peu tardive toutefois.

Quelques explications… Là où de plus en plus d’organismes expriment clairement leur volonté de préserver les paysages, prétextant la sauvegarde d’une activité touristique par exemple (ce à quoi nous ne pouvons qu’adhérer), ceux-là même se sont-ils seulement posés la question de savoir pourquoi et comment ce paysage est ce qu’il est aujourd’hui ? Regardons pour cela du côté des personnes qui travaillent chaque jour sur ce même paysage : les agriculteurs. En premier point, n’est-il pas vrai que le territoire tel que nous connaissons aujourd’hui est maintenu, en partie, grâce à l’activité de ces éleveurs ? Depuis des générations, la profession agricole perpétue un travail de qualité sur le sol. À l’ère de la modernisation des techniques d’élevage, les paramètres écologiques sont depuis longtemps rentrés dans l’équation. Les agriculteurs se réjouissent toutefois de savoir que cet aspect-là de leur métier est enfin reconnu, mais malheureusement, la machine bureaucratique a un cran de retard.

À lire dans le Réveil Lozère n°1257 du 1er mai 2014, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le jour où la morale est trop éloignée de la politique, la politique ne vaut plus rien.

Edgard Pisani (1918-2016), ministre de l’Agriculture de Charles de Gaulle pendant quatre ans, a joué un grand rôle la politique agricole de la CEE.

Culture
Spectacles de rue » 48e de Rue, dixième édition
Cirque » Le grand cirque sur l’eau
Exposition » Trait pour traits
Exposition » Causses et Cévennes
Concerts » Détours du monde
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui