L'Agriculteur Normand 12 décembre 2018 à 10h00 | Par J. Pertriaux

FDSEA et JA de l’Orne font cadeau de leurs revendications

Des frondes pour rejeter les taxes TODE et la séparation du conseil et de la vente ; du foin contre la transition des fermes à marche forcée… La FDSEA et les JA ont imaginé une liste de présents pour la préfète de l’Orne, lundi 10 décembre. L’anti-matraquage est sur leur liste de Noël.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Parmi les cadeaux offerts lundi à Chantal Castelnot, un pluviomètre : « il était vide cet été à cause de la sécheresse. Nous avons obtenu la détaxation partielle de la taxe sur le foncier non bâti. C’était important », décrit Anne-Marie Denis. Aussi sur la photo, Alexis Graindorge, président JA ; Marc Gégu, secrétaire général de la FDSEA ; Éric Lehugeur, membre du conseil d’administration FDSEA ; Patrick Bossard, président de l’interco du Haut-Perche. DR
Parmi les cadeaux offerts lundi à Chantal Castelnot, un pluviomètre : « il était vide cet été à cause de la sécheresse. Nous avons obtenu la détaxation partielle de la taxe sur le foncier non bâti. C’était important », décrit Anne-Marie Denis. Aussi sur la photo, Alexis Graindorge, président JA ; Marc Gégu, secrétaire général de la FDSEA ; Éric Lehugeur, membre du conseil d’administration FDSEA ; Patrick Bossard, président de l’interco du Haut-Perche. DR - © JP

llll « Nos agriculteurs sont pris à partie depuis plusieurs années, alors qu’ils font leur maximum pour bien faire », entame Anne-Marie Denis. La FDSEA et les JA disent « non au matraquage ! » Les responsables syndicaux ont rencontré Chantal Castelnot, préfète de l’Orne, lundi 10 décembre. Ils sont arrivés les bras chargés de cadeaux de Noël. À chaque paquet sa revendication. Non aux photographies de fermes. « Il n’y a pas de ferme usine en Normandie. Nous lui offrons une cassette VHS   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Normand

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Nous avions construit le projet de mandature ensemble. Nous sommes à mi-mandat, des choses ont été faites et il y a encore un certain nombre de choses à faire.

a déclaré à Agrapresse Samuel Vandaele, nouveau président des Jeunes agriculteurs, à la suite de son élection, le 11 avril.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui