Le Réveil Lozère 28 mars 2017 à 08h00 | Par FDSEA

FDSEA et fédération de chasse se rencontrent sur le terrain

Afin de faire le point sur l’augmentation des dégâts de sangliers dans le département, la FDSEA de Lozère a organisé le 21 mars dernier une rencontre à Saint-Georges-de-Lévejac avec la fédération départementale de chasse.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDSEA48

Face à l’augmentation des dégâts de sangliers (et une facture de près de 300 000 ¤ pour la saison cynégétique 2015-2016), les agriculteurs tenaient à exprimer leurs craintes et leurs exaspérations. Afin de constater la réalité du terrain et de mieux appréhender les incidences face aux enjeux agricoles, la FDSEA de Lozère a organisé le 21 mars dernier une rencontre à Saint-Georges-de-Lévejac avec la fédération départementale de chasse (FDC), représentée par son président André Therond, son directeur Arnaud Julien et un technicien Bernard Bergogne. À peine les participants étaient arrivés sur l’exploitation de Daniel Contastin, le décor était planté. « Cela fait plus de trente ans que nous sommes confrontés à ce problème » expliquait l’hôte du jour. Il précise : « Ce qui nous impacte, impacte aussi la FDC. La question est commune : comment essayez de résoudre ensemble ce problème de dégâts ? ». L’occasion également pour d’autres de donner leurs positions et montrer, par exemple, un article de presse datant de 1998, où la problématique faisait déjà grand débat. Concrètement, la vingtaine d’agriculteurs présents dénonce un ras-le-bol face à une situation qui ne cesse d’empirer. À l’échelle d’une exploitation fortement touchée par les dégâts, les clôtures se comptent en kilomètres, les piquets en plusieurs centaines. Le temps nécessaire à l’entretien de ce matériel de protection est également une donnée à prendre en compte.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1403, du 30 mars 2017, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui