Le Réveil Lozère 01 juin 2016 à 08h00 | Par Ludovic Vimond

Faire le tri dans les panneaux photovoltaïques

Le marché des panneaux photovoltaïques, aussi appelés modules, s’est diversifié avec l’arrivée de nouvelles technologies.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le rendement énergétique varie selon les modèles, les technologies et les constructeurs.
Le rendement énergétique varie selon les modèles, les technologies et les constructeurs. - © Stéphane Leitenberger

Le marché des systèmes photovoltaïques est aujourd’hui occupé à 85 % par les modules dotés de cellules au silicium mono et multicristallin, dont les rendements énergétiques continuent de progresser et les coûts à diminuer. Mais d’autres technologies arrivent sur le marché. Leurs rendements énergétiques se calculent en faisant le ratio énergie électrique collectée sur énergie lumineuse reçue par la cellule. Aussi, le choix d’une solution se raisonne en fonction de son budget, du tarif de rachat de l’électricité, mais également de la surface de toit. Une cellule photovoltaïque se compose de deux parties pouvant être de matériaux différents, générant un différentiel électrique lorsqu’elles sont exposées à la lumière. Concernant les installateurs, il vaut mieux se rapprocher des professionnels bénéficiant des mentions « reconnu Grenelle environnement » avec des qualifications délivrées par Qualit’EnR ou Qualibat.

La suite dans le Réveil Lozère, page 8, édition du 2 juin 2016, numéro 1362.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).