MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir Le Réveil Lozère quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
L'Anjou Agricole 09 avril 2020 à 11h00 | Par AA

Faire le marché chez son coiffeur

Face à la fermeture de nombreux de leurs points de vente, les maraîchers ont dû s'adapter. Aux Jardins d'Anjou, on vend les produits dans un salon de coiffure.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
C'est toute l'équipe des Jardins d'Anjou qui a dû apprendre, sur le tas, à confectionner des paniers. Une activité spatiophage, et chronophage, qui a permis de garder la tête hors de l'eau.
C'est toute l'équipe des Jardins d'Anjou qui a dû apprendre, sur le tas, à confectionner des paniers. Une activité spatiophage, et chronophage, qui a permis de garder la tête hors de l'eau. - © AA

Le salon de coiffure de Fabienne Rocher, avenue des Contades à Angers, s'est transformé depuis deux semaines en marché sur mesure pour l'exploitation des Jardins d'Anjou. Ciseaux, shampoings et tondeuses ont laissé place aux différents fruits et légumes des maraîchers.


Une exploitation très diversifiée
L'exploitation, située à Saint-Lambert-des-Levées, réalise l'intégralité de son chiffre d'affaires en vente directe. «   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Les exploitations d’élevage ne trouvent pas de repreneurs, des jeunes se détournent de ces filières

a dit le président de la FNSafer, Emmanuel Hyest lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 28 mai.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui