Le Réveil Lozère 14 novembre 2018 à 10h00 | Par LE REVEIL LOZERE

Face à Hogan, Guillaume plaide pour un plancher de dépense sur l'environnement

Lors de sa rencontre avec le commissaire européen à l'agriculture Phil Hogan, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume s'est exprimé « en faveur d'un objectif minimal de dépenses en faveur de l'environnement qui couvre l'ensemble du premier et du second pilier de la Pac », rapporte un communiqué du ministère le 12 novembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Autrement dit, la France plaide pour que les États-membres soient soumis à un plancher de dépenses concernant l'environnement, « afin d'éviter des distorsions de concurrence au sein de l'Union européenne », explique-t-on au cabinet du ministre. Dans sa proposition de réforme de la Pac, Bruxelles plaide pour que chaque État-membre élabore et applique, après approbation par Bruxelles, sa propre stratégie pour atteindre les objectifs fixés au niveau de l'UE, notamment pour le verdissement. Didier Guillaume a par ailleurs plaidé pour davantage de protection contre les risques et une simplification de la Pac.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Afin de connaître notamment le niveau d’émission de gaz à effet de serre, chaque exploitation va pouvoir s’engager dans un diagnostic carbone. La chambre d’agriculture de la Lozère, en réflexion avec la Région Occitanie, va proposer cette méthode permettant à la fois de définir le niveau actuel de l’exploitation et d’élaborer un plan de progrès pour engager la transition.

indique Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture de Lozère, à propos de la mise en place du label Bas carbone.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui