Le Réveil Lozère 23 mai 2018 à 09h00 | Par Le Réveil Lozère

Expérimentation de munitions sans plomb : un premier bilan positif

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © PNC

Dans le cadre du programme européen Life Gypconnect, le parc national des Cévennes, en partenariat avec la fédération des chasseurs de la Lozère (FDC 48), expérimente sur son territoire l’utilisation de munitions sans plomb pour la chasse au grand gibier. Le 3 mai dernier, les membres du programme se sont réunis à Florac pour faire le bilan de la première saison de test qu’ils jugent « satisfaisante ».
Fin 2016, 51 chasseurs volontaires se sont lancés dans cette opération qui couvre 43 communes du parc national des Cévennes. En septembre dernier, chaque chasseur s’est vu remettre quatre boîtes de munitions alternatives financées en partie par le programme Life Gypconnect afin de compenser le surcoût comparativement aux munitions au plomb. Un questionnaire de satisfaction et une fiche technique de tir leur ont été remis. Pour l’heure, un tiers des chasseurs volontaires a renvoyé les documents. Les chasseurs jugent la précision de ces munitions et l’efficacité de tir très satisfaisantes. C’est un premier bilan encourageant pour l’expérimentation qui doit encore se poursuivre pendant un an.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le gouvernement et sa majorité sèment une confusion inédite dans l’esprit des éleveurs et des citoyens.

estime la FNB dans un communiqué de presse du 15 juillet, soit deux jours avant l’examen par les députés du projet de loi de ratification de l’accord de libre-échange UE-Canada (Ceta).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui