Le Réveil Lozère 02 janvier 2017 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Êtr verbalisé sans se faire arrêter

Depuis le 1er janvier, onze catégories d'infractions routières sont verbalisables sans interception du conducteur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le port de la ceinture est obligatoire. Vous pouvez désormais vous faire verbaliser par une caméra implantée sur la voie publique si vous ne la portez pas.
Le port de la ceinture est obligatoire. Vous pouvez désormais vous faire verbaliser par une caméra implantée sur la voie publique si vous ne la portez pas. - © Lorenzo Cafaro

La procédure de vidéo-verbalisation des infractions routières existe depuis 2008. Elle permet à un agent assermenté de constater sur un écran de contrôle une infraction au Code de la route filmée par une caméra implantée sur la voie publique. L'image du véhicule en cause est capturée pour identifier sa marque et lire les numéros de sa plaque. L'agent verbalisateur édite alors, par voie électronique, le procès verbal. Ce procès verbal est ensuite transféré automatiquement au centre national de traitement de Rennes (CNT) qui édite et adresse un avis de contravention au domicile du titulaire de la carte grise.
Jusqu'à présent quatre catégories d'infractions étaient constatables sans interception du conducteur en bord de route : le non-respect des signalisations imposant l'arrêt des véhicules ; le non-respect des vitesses maximales autorisées ; le non-respect des distances de sécurité entre les véhicules ; l'usage de voies et chaussées réservées à certaines catégories de véhicules comme les bus ou les taxis. Sept catégories d'infractions supplémentaires pourront être constatées : le défaut du port de la ceinture ; l'usage du téléphone portable tenu en main, la circulation, l'arrêt, et le stationnement sur les bandes d'arrêt d'urgence ; le chevauchement et le franchissement des lignes continues ;, le non-respect des règles de dépassement ; le non-respect des sas-vélos ; le défaut de port du casque à deux-roues motorisé. S'ajoutera à cette liste, d'ici le 31 décembre 2018, le délit de défaut d'assurance.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui