19 octobre 2017 à 08h00 | Par MR

Etats généraux alimentation : Des annonces qui séduisent, des mots qui bousculent

E.Macron a annoncé la promulgation d'une loi issue des états généraux, au premier semestre 2018. Cela pourrait être sous forme d'ordonnance.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Emmanuel Macron à Rungis le 11 octobre lors de son point d'étape suite au premier chantier des États généraux de l'alimentation.
Emmanuel Macron à Rungis le 11 octobre lors de son point d'étape suite au premier chantier des États généraux de l'alimentation. - © © N. Ouvrard

Au cours d'une intervention longue de plus d'une heure le 11 octobre au marché de Rungis, devant un auditoire d'environ 500 personnes, le président de la République a fait un «point d'étape des États généraux de l'alimentation». Comme il l'avait promis, Emmanuel Macron est intervenu juste après la fin du premier chantier sur «la création et la répartition de la valeur» et en amont du second chantier sur «les demandes du consommateur».

Lire la suite   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Charentais

la phrase de la semaine

Pour une agriculture durable, des agriculteurs qui vivent décemment de leur métier, des Français qui mangent de la qualité et au juste prix, je suis dès aujourd’hui au travail.

a déclaré sur Twitter, quelques minutes après l’annonce de sa nomination Didier Guillaume, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui