Le Réveil Lozère 14 mars 2018 à 09h00 | Par LE REVEIL LOZERE

Espagne, des milliers d’agriculteurs demandent de l’aide face à la sécheresse

Des milliers d’agriculteurs venus du sud-est de l’Espagne ont manifesté le 7 mars à Madrid, réclamant au gouvernement une aide face à la sécheresse « irréelle » qui les frappe et menace des emplois dans leur région, qui est le « potager de l’Europe ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les alentours d’Alicante, Murcie et Almeria, sur la côte espagnole du Levant, où sont produits en toute saison des fruits et légumes pour toute l’Europe, souffrent particulièrement de la sécheresse. L’Espagne traverse une de ses pires sécheresses depuis le début des années 1980. « Sans eau au Levant, désert et chômage. Défendons le potager de l’Europe », pouvait-on lire sur une banderole dans le défilé. « On nous a coupé l’eau à 80 % », s’indigne José Salvas, gérant d’une entreprise agricole dans la région d’Almeria rencontré par l’AFP dans le cortège. Il dit n’avoir pu faire pousser que 15 à 20 % de sa production habituelle de salades et pastèques, une situation « irréelle ». Certains agriculteurs, dit-il, ont même envisagé de déplacer une partie de leur production dans le sud de la France, autour de Montpellier, où l’eau est plus abondante.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

En mars 2018, la collecte de lait de vache retrouve le niveau de l’an passé (+0,3 % contre +2,6 % en février). Les conditions hivernales relativement rudes (pluie, neige, froid) ont retardé la pousse de l’herbe et la sortie des vaches au pâturage. En mobilisant plus longtemps les stocks fourragers, la hausse saisonnière de la collecte a été réduite.

a indiqué le 18 mai le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui