L'Agriculteur Charentais 08 février 2018 à 01h00 | Par Bernard Aumailley

Entrepreneurs des territoires : «Les paysans sont beaucoup trop discrets !»

La géographe donne des leçons. Notamment celle que les agriculteurs prennent la parole et ne laissent plus les autres parler à leur place.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dialogue impromptu entre les entrepreneurs des territoires et la géographe Sylvie Brunel.
Dialogue impromptu entre les entrepreneurs des territoires et la géographe Sylvie Brunel. - © AC

Peut-être que la passion l’aveugle, que sa promiscuité avec le monde agricole affecte son entendement. Pourtant professeure-géographe à la Sorbonne, auteure de nombreux livres, elle devrait discerner que ce modèle agricole n’est plus d’actualité et encore moins du futur ! Et bien non, Sylvie Brunel persiste dans son entêtement, étaye son argument d’exemples percutants, de contre-exemples de la logorrhée anti-paysanne des médias. Elle se fait à la fois leur   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Charentais

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

L’objectif de 500 loups reste le même. Il n’y a pas de traitement différencié entre les territoires, etc. Nous sommes déçus et il reste encore beaucoup de zones d’ombre.

a annoncé Claude Font, secrétaire général adjoint de la FNO suite à la publication officielle du plan Loup 2018-2023 par le ministère de l’Agriculture, le 19 février.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui