Le Réveil Lozère 10 juin 2020 à 09h00 | Par Propos recueillis par Pierre Garcia

Enseignement agricole : les élèves retrouvent les bancs de l’école

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, a annoncé que « toutes les écoles seront rouvertes en France ». Quid de l’enseignement agricole ? Entretien avec Nathalie Prudon-Desgouttes, responsable formation à la Draaf Auvergne-Rhône-Alpes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Nathalie Prudon-Desgouttes, responsable formation à la Draaf Auvergne-Rhône-Alpes.
Nathalie Prudon-Desgouttes, responsable formation à la Draaf Auvergne-Rhône-Alpes. - © Réussir

Comment se déroule la reprise de l’enseignement agricole en Auvergne-Rhône-Alpes ?
À l’heure d’entamer la phase 2 du plan de déconfinement, nous sommes heureux d’annoncer que 110 de nos 118 établissements publics et privés ont rouvert leurs portes. Les huit restants se trouvaient dans l’impossibilité matérielle d’accueillir des internes. La reprise se fait en douceur avec 5 à 8 % des effectifs présents en classe pour la première journée. Certains établissements avaient déjà rouvert depuis le 11 mai dernier, mais ce jour marque la reprise officielle de l’ensemble des voies de formation. Toutes les consignes de reprise nous sont fournies dans une note support du plan de réouverture des établissements de l’enseignement technique agricole qui est ensuite déclinée au sein de chaque établissement. Tous ont travaillé à un plan de réouverture qui leur permette d’accueillir les élèves dans le plus grand respect des mesures sanitaires.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1564, du 11 juin 2020, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Au plus tard en 2022, les retraites des chefs d’exploitation à carrière complète atteindront donc 85 % du Smic, soit environ 1 025 euros par mois

Se félicitent les syndicats.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui