Le Réveil Lozère 18 décembre 2019 à 11h00 | Par Agrafil

Éleveurs et eurodéputés manifestent à Bruxelles pour « briser les mythes autour de la viande »

Abonnez-vous Réagir Imprimer

À l’occasion de la journée internationale pour le droit des animaux, près d’une centaine de personnes s’est mobilisée le 10 décembre devant les institutions européennes à Bruxelles, afin de participer à l’action « Brisons le mythe #MeatTheFacts », organisée par l’European Livestock Voice. Celle-ci veut s’attaquer au danger d’une simplification excessive du débat sur l’élevage et son rôle dans la société européenne. « Nous voulons exhorter les citoyens et les décideurs politiques à prêter attention au secteur européen de l’élevage et aux informations trompeuses qui portent atteinte à sa réputation et mettent en danger les moyens de subsistance des agriculteurs », a déclaré Marianne Streel, présidente de l’Organisation des agriculteurs wallons. Présent également lors de ce rassemblement, l’eurodéputé centriste Jérémy Decerle membre de la commission de l’Agriculture et lui-même éleveur, ajoute qu’« avant d’attaquer les agriculteurs, nous devons reconnaître toutes les améliorations et tous les investissements qu’ils ont réalisés afin de réduire les émissions et améliorer la santé et le bien-être des animaux ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

L’agriculture vit une crise et des difficultés importantes, avec une moisson qui s’annonce compliquée, une sécheresse, des difficultés liées aux ravageurs, des attentes très fortes de la société et une restructuration économique. Il faut accompagner les agriculteurs dans ces transitions

Dit le président de l’Apca (chambres d’agriculture), Sébastien Windsor, qui souhaite un ministre « à l’écoute ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui