Le Réveil Lozère 06 mars 2018 à 16h00 | Par Actuagri

Élevage bovin : Quels systèmes d’avenir ?

FranceAgriMer a présenté le 28 février les résultats de deux études sur les conditions de résistance et de durabilité des élevages bovins, l’une sur le lait et l’autre sur la viande.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © François d’Alteroche

Suite aux différentes crises qui ont secoué l’élevage bovin français, FranceAgriMer a lancé en 2016 deux études d’approches différentes, mais avec le même objectif : mieux connaître les leviers de résistance et les facteurs de résilience des ateliers lait et viande dans les exploitations. Les résultats ont été présentés par l’organisme le 28 février, à l’occasion du salon de l’agriculture.

Bovins viande : un déséquilibre entre offre et demande
La filière bovin viande française vit depuis quelques années une crise structurelle liée à plusieurs facteurs : baisse de la consommation (-10 % entre 2006 et 2017) qui s’explique par la sédentarisation, le vieillissement de la population, les discours anti-viande rouge, un pouvoir achat affecté par crise économique, parallèlement à une diminution de la part consacrée à l’alimentation dans le budget des familles. Sans compter un changement dans les modes d’alimentation, avec des consommateurs qui mangent moins de viande rouge chez eux, préférant la consommer à l’extérieur.

 

Suite de l'article à lire dans Réveil Lozère n°1450, du 8 mars 2018, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Il est encore un peu tôt pour dresser le bilan définitif d’une loi qui va connaître dans les jours qui viennent une nouvelle lecture au Sénat, et dont plusieurs ordonnances sont encore à dévoiler, particulièrement celle qui concernera les prix abusivement bas.

commentent la FNSEA et les JA dans un communiqué commun le 17 septembre, après la fin de la seconde lecture à l’Assemblée nationale du projet de loi Agriculture et alimentation le 14 septembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui