Le Réveil Lozère 16 janvier 2019 à 09h00 | Par Nancy Sagnet

Égalim, Pac, statut de l’agriculteur, prédation… au cœur des débats

À l’occasion de la venue de Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint de la FNSEA et Baptiste Gatouillat, vice-président des jeunes agriculteurs, jeudi 10 janvier, à Rieutort-de-Randon et au Pont-de-Montvert, des agriculteurs du département étaient venus débattre des dossiers agricoles en cours.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Baptiste Gatouillat, vice-président de JA France, Olivier Boulat, président de la FDSEA Lozère, Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint de la FNSEA, Vincent Bonnet, président des JA Lozère et Christine Valentin, vice-présidente de la FDSEA Lozère.
Baptiste Gatouillat, vice-président de JA France, Olivier Boulat, président de la FDSEA Lozère, Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint de la FNSEA, Vincent Bonnet, président des JA Lozère et Christine Valentin, vice-présidente de la FDSEA Lozère. - © Nancy Sagnet

Dans le cadre des élections à la chambre d’agriculture, les représentants agricoles du département ont sollicité deux représentants nationaux de leur réseau pour intervenir en Lozère. Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint de la FNSEA et Baptiste Gatouillat, vice-président des Jeunes agriculteurs France sont venus à la rencontre des éleveurs lozériens, jeudi 10 janvier, sur deux exploitations lozériennes : l’une située aux portes des Cévennes chez Thierry Roumejon sur la commune du Pont-de-Montvert et l’autre exploitation, le Gaec Vidal du Savigner située en Margeride, sur la commune de Rieutort-de-Randon. Sur cette dernière exploitation, les trois associées du Gaec familial détiennent un troupeau de 80 vaches Aubrac. Sur place, représentants nationaux, départementaux et éleveurs ont pu échanger sur de nombreux sujets d’actualités dont les États généraux de l’alimentation.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1493, du 17 janvier, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui