Le Réveil Lozère 02 octobre 2019 à 11h00 | Par RO

Édouard Phillipe détaille « l’Agenda rural » du gouvernement

Le Premier ministre a présenté un programme de 173 mesures en faveur des territoires ruraux. Parmi elles, plusieurs concernent l’agriculture. Une seconde concertation sur la future loi foncière est annoncée « dans la deuxième quinzaine d’octobre ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer

C’est à Eppe-Sauvage (Nord), à l’occasion du congrès de l’Association des maires ruraux de France (AMRF), que le Premier ministre Édouard Phillipe a présenté le 20 septembre « l’Agenda rural » du gouvernement, un programme de 173 mesures en faveur des territoires ruraux. Tout en défendant la volonté du plan de « redonner des choix, de la liberté, des services » aux habitants des zones rurales, le Premier ministre a regretté plusieurs « erreurs » longtemps faites au sujet des politiques rurales, parmi lesquelles « l’erreur de (les) confondre avec les politiques agricoles ». Il a détaillé les quatre priorités de cet « Agenda rural » : la transition écologique, la proximité des services publics, la sécurité et l’attractivité.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1528, du 3 octobre 2019, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui