L'Anjou Agricole 22 août 2019 à 12h00 | Par Romain Devaux

Du volume malgré une météo chaotique

La cueillette des poires a débuté dans le Maine-et-Loire. Reportage aux Vergers du grand clos, à Trélazé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La température est descendue à - 3,2°C dans la nuit du 3 au 4 avril. Conséquence : moins de fruits sur les arbres et des anneaux sur les poires. C’est la première année que Jean-Laurent Laval subit de tels dégâts de gel sur son verger.
La température est descendue à - 3,2°C dans la nuit du 3 au 4 avril. Conséquence : moins de fruits sur les arbres et des anneaux sur les poires. C’est la première année que Jean-Laurent Laval subit de tels dégâts de gel sur son verger. - © AA

La récolte des poires a commencé le 13 août aux Vergers du grand clos, à Trélazé. « On
débute la cueillette avec la Williams », explique le producteur de fruits, Jean-Laurent
Laval. Sur 11 hectares, il produit 10 hectares de poires, 1 hectare de pommes (il cultive aussi 0,4 ha de fraises). 6 saisonniers ont terminé ce jeudi la cueillette d’un demi hectare de poires Williams. Les calibres sont normaux et le taux de sucre   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

L’agriculture vit une crise et des difficultés importantes, avec une moisson qui s’annonce compliquée, une sécheresse, des difficultés liées aux ravageurs, des attentes très fortes de la société et une restructuration économique. Il faut accompagner les agriculteurs dans ces transitions

Dit le président de l’Apca (chambres d’agriculture), Sébastien Windsor, qui souhaite un ministre « à l’écoute ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui