L'Action Agricole Picarde 12 juillet 2019 à 06h00 | Par Florence Guilhem

Du safran bio made in Picardie

Maxime Thuillier s’est lancé dans la production de safran, il y a trois ans. Retour sur son parcours et cette production originale en terres samariennes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La parcelle de 0,5 ha, entre Terramesnil et Beauquesne, dans laquelle Maxime Thuillier cultive du safran.
La parcelle de 0,5 ha, entre Terramesnil et Beauquesne, dans laquelle Maxime Thuillier cultive du safran. - © F. G.




Mais qu’est-ce qui peut bien pousser ce jeune ingénieur agricole, en charge de la commercialisation des céréales de la coopérative Cérèsia, à s’être lancé dans la production de safran bio ? Pour le savoir, il suffit de le suivre dans la parcelle qu’il y consacre, située sur un coteau pentu à souhait entre Terramesnil et Beauquesne. Le silence qui y règne, la beauté des paysages alentours et la faune qui s’y égaye   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous souhaitons que tous les territoires classés en cercle 1, caractérisés par une présence permanente des loups et de foyers de prédation conséquents, bénéficient des mesures renforcées tant pour la protection des troupeaux que pour les interventions sur la population de loups telles que proposées dans le cadre de la révision du plan loup.

écrivent les organisations membres du Caf Loup (FNSEA, JA, FNO, FNB, FNC et APCA) dans un courrier envoyé au Premier ministre le 4 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui