L'Action Agricole Picarde 12 juillet 2019 à 06h00 | Par Florence Guilhem

Du safran bio made in Picardie

Maxime Thuillier s’est lancé dans la production de safran, il y a trois ans. Retour sur son parcours et cette production originale en terres samariennes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La parcelle de 0,5 ha, entre Terramesnil et Beauquesne, dans laquelle Maxime Thuillier cultive du safran.
La parcelle de 0,5 ha, entre Terramesnil et Beauquesne, dans laquelle Maxime Thuillier cultive du safran. - © F. G.




Mais qu’est-ce qui peut bien pousser ce jeune ingénieur agricole, en charge de la commercialisation des céréales de la coopérative Cérèsia, à s’être lancé dans la production de safran bio ? Pour le savoir, il suffit de le suivre dans la parcelle qu’il y consacre, située sur un coteau pentu à souhait entre Terramesnil et Beauquesne. Le silence qui y règne, la beauté des paysages alentours et la faune qui s’y égaye   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui