L'Eure Agricole Et Rurale 07 janvier 2020 à 08h00 | Par AUDREY OTTONELLI

Du quinoa, des lentilles et des flageolets sur le plateau de Saint-André.

Bertrand Pilet a changé de cap il y a 3 ans. D’une exploitation polycultures et élevage, l’agriculteur cultive désormais des légumineuses et des pseudo-céréales. Rencontre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bertrand Pilet cultive 17 hectares en légumineuses et quinoa.
Bertrand Pilet cultive 17 hectares en légumineuses et quinoa. - © DR:

La Ferme des mille épis est située sur le plateau de Saint-André-de-l’Eure, à Epieds. Bertrand Pilet a repris la ferme familiale en 1988 pour y cultiver des céréales « dans le respect de la planète en agriculture raisonnée ». A l’époque, l’exploitation est donc en polycultures (blé,orge, luzerne, maïs) et élevage (vaches, boeufs, moutons etvolailles).

 

LA MÉTÉO A CHANGÉ LA DONNE

Au fil des années, la météo   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Eure Agricole Et Rurale

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La réforme de la Pac qui va arriver l’année prochaine est pour moi un rendez-vous crucial. Si on arrive à réorienter les aides de la Pac vers l’agriculture du futur, on peut baisser énormément les pesticides.

a affirmé la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili au micro de France Inter le 23 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui