Le Réveil Lozère 03 décembre 2014 à 08h00 | Par Pamac

Dossier bâtiment

La construction d'un bâtiment s'anticipe pour bâtir au plus juste en tenant compte notamment du confort de travail ou du bien-être animal, et ce quelque soit la filière.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © J. Nanteuil

Prendre la décision de se lancer dans la construction de son propre bâtiment n’est pas une mince affaire. Entre l’investissement financier et l’humain, plusieurs points sont à prendre en considération. Avant tout on analyse l’existant puis on se pose la question : un bâtiment pour faire quoi ? On affine ensuite l’avant-projet : quelle production, quel budget, quelle auto-construction… ? On voit large : quelle exploitation demain ? Quelle organisation du travail ? Quelle main-d’œuvre disponible ? On se fait accompagner et conseiller pour avoir un œil extérieur et ne rien oublier. On visite des bâtiments (en fonctionnement), on échange et on observe. Le projet doit être mûrement réfléchi pour bien répondre aux objectifs de l’entreprise agricole : obtenir un revenu correct avec une production de qualité, assurer de bonnes conditions de travail à l’éleveur, tout en veillant au bien-être des animaux. Une fois les grandes lignes définies, on s’intéresse à des éléments techniques et économiques.

La suite dans le Réveil Lozère, en pages 8 à 12, édition du 4 décembre 2014.

- © JC. Gutner

Ovins : allier bien-être de l’animal  à l’efficacité de travail de l’éleveur

Pièce maîtresse de l’activité d’une exploitation ovine, la bergerie est à la fois un lieu de vie pour les animaux et un espace de travail pour l’éleveur. Elle doit être pensée et conçue en fonction de ces deux principales vocations.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Les AOP sont souvent usurpées en matière de notoriété. (…) Tous ensemble, il sera plus facile de se défendre, de même que de nous soutenir et de nous entraider mutuellement.

a expliqué Yannick Pochelon, l’animateur de la nouvelle « Fédération des AOP viandes de France ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui