Le Réveil Lozère 11 septembre 2019 à 09h00 | Par Aurélie Pasquelin

Dix années d’expo-vente à La Brousse

La Brousse accueillait dimanche dernier sa dixième expo-vente de bovins. Malgré une bonne ambiance et des animations au rendez-vous, la sécheresse a freiné les transactions.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Vendre ses animaux sur sa ferme, c’est le principe de cette journée lozérienne.
Vendre ses animaux sur sa ferme, c’est le principe de cette journée lozérienne. - © Aurélie Pasquelin

« Au départ, nous voulions proposer une animation autour de la race Aubrac, hors du berceau de la race », se souvient Jacques Rouvière, président de l’association Mont Lozère élevage, qui organisait dimanche dernier la dixième édition de l’expo-vente de bovins de La Brousse. Créé il y a dix ans par l’association, l’évènement regroupe chaque année les éleveurs du village et des environs. Ils viennent y présenter leurs animaux et les vendre aux autres agriculteurs et maquignons de Lozère et d’au-delà. « Le but est de pouvoir présenter les animaux directement dans les fermes ou à proximité », continue l’ancien agriculteur. Huit éleveurs avaient répondu présent cette année pour l’évènement.

Un concours pour la 10e
Pour fêter la dixième édition de l’expo-vente, les organisateurs avaient décidé d’organiser un petit concours. Chaque éleveur a pu y présenter des lots de cinq individus, quel que soit leur âge. Pour les juger, le public a mis la main à la pâte et chacun a pu donner son avis. « Ce concours n’avait rien d’officiel, ce n’est pas dans l’esprit de la journée que d’avoir un vainqueur ou un classement. C’était un moment sympathique que nous avons voulu convivial, c’est pourquoi nous avons voulu faire participer toutes les personnes présentes », explique Jacques Rouvière.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1525, du 12 septembre 2019, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Cet accord leur apporte une meilleure protection et une meilleure valorisation sur le marché chinois. Il contribue à promouvoir le modèle de développement rural associant terroir, producteurs et consommateurs qu’incarnent les indications géographiques. Il apporte un gage supplémentaire de qualité pour les faire apprécier des consommateurs chinois et réciproquement.

indique Didier Guillaume dans un communiqué du 6 novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui