Le Réveil Lozère 12 juillet 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Directeur de la DDT, René-Paul Lomi quitte ses fonctions lozériennes

En place depuis six ans, René-Paul Lomi quittera bientôt son poste de directeur départemental des territoires. Afin de rendre hommage à son travail et pour lui remettre la Légion d’honneur, la préfecture de Lozère avait organisé une réception, jeudi 6 juillet, dans ses locaux de Mende.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lors de la cérémonie, René-Paul Lomi s’est vu remettre les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur.
Lors de la cérémonie, René-Paul Lomi s’est vu remettre les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur. - © Aurélie Pasquelin

Ils étaient une cinquantaine, jeudi 6 juillet, dans la salle des fêtes de la préfecture de Lozère pour rendre hommage au travail de René-Paul Lomi. En poste depuis six ans sur le département, le directeur départemental des territoires quittera ses fonctions le 24 juillet pour entrer dès le milieu du mois d’août dans ses nouvelles fonctions : inspecteur général, chargé d’appui aux personnes et aux structures (IGAPS), en charge des régions Occitanie, Paca et Corse. Un poste basé à Montpelier, qui l’oblige donc à quitter la Lozère. « Je remercie personnellement René-Paul Lomi, qui a su faire preuve d’un grand esprit de manager lors de sa carrière lozérienne, a indiqué Hervé Malherbe, préfet de la Lozère, lors de son discours. Il a particulièrement su s’illustrer dans la reconfiguration du service suite à la fusion de la Ddaf et de la DDE. Mais le directeur de la DDT s’est aussi illustré lors du traitement de dossiers risqués comme la gestion de la sécheresse de 2015 ou encore plus récemment celui de l’établissement de la cartographie des cours d’eau. » Lui aussi présent à la cérémonie, Pierre Morel à l’Huissier, député de Lozère a quant à lui tenu à saluer « la patience dont a fait preuve le directeur de la DDT tout au long de sa carrière lozérienne. » De même, Sophie Pantel, présidente du conseil départemental a tenu à remercier René-Paul Lomi notamment pour « son travail sur les dossiers agricoles, lors de la construction du PDR ou le développement de l’ICHN sur le nord du département. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1418, du 13 juillet 2017, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).