Le Réveil Lozère 14 janvier 2015 à 08h00 | Par Interbev LR

Dimution des exportations en bovins, cours soutenus en ovins

En viande bovine, les dernières cotations (décembre) révèlent quelques variations par rapport au début de l’automne. Les ovins montrent clairement que les indicateurs économiques du prix à la production en France sont en progression : 5 % en moyenne par rapport au mois d’octobre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réveil Lozère

Les vaches françaises (O3) sont les seules à suivre les tendances du mois d’octobre, à savoir une diminution des cours de l’ordre de 3 à 4 % sur les derniers mois, franchissant le seuil des 3 euros le kg de carcasse et atteignant 2,97 euros. On assiste d’ailleurs depuis le deuxième semestre de l’année à une diminution brutale des cotations des vaches, avec une perte d’environ 50 centimes d’euros en pratiquement 6 mois. Les broutards parviennent à se stabiliser sur les derniers mois. En effet, les broutards (Ch U 450 kg) qui étaient à 2,29 euros le kg il y a 2 mois ont stoppé leur chute à 2,24 euros. On notera toutefois l’inversion du cours des jeunes bovins (U3) durant le mois de novembre qui passe de 3,82 à 3,91 euros le kg (carcasse) en un mois, soit une augmentation de 3 %. Cette tendance s’est également ressentie dans les pays européens voisins (...) En viande ovine sur la période d’octobre et novembre, le prix moyen est à un niveau identique à celui de l’an dernier à la même période : un peu plus de 6,50 euros le kilo.

La suite dans le Réveil Lozère, page 7, édition du 15 janvier 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le gouvernement et sa majorité sèment une confusion inédite dans l’esprit des éleveurs et des citoyens.

estime la FNB dans un communiqué de presse du 15 juillet, soit deux jours avant l’examen par les députés du projet de loi de ratification de l’accord de libre-échange UE-Canada (Ceta).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui