Le Réveil Lozère 16 mai 2018 à 10h00 | Par JA

Deux Lozériens élus à Jeunes agriculteurs Occitanie

Lors de l’assemblée générale des JA Occitanie, Julien Tufféry et Émilien Bonnal ont été élus au conseil d’administration du syndicat régional.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JA

L’assemblée générale des Jeunes agriculteurs d’Occitanie s’est déroulée le vendredi 4 mai au Legta Charlemagne à Carcassonne (11). Pour l’occasion, une délégation lozérienne menée par Vincent Bonnet, président des Jeunes agriculteurs Lozère avait fait le déplacement. Cette assemblée générale a été marquée par le changement de présidence. En effet, Lilian Lasserre, agriculteur dans les Hautes-Pyrénées et président JA Occitanie depuis la fusion en 2016, a décidé de passer le relais à Roland Legrand agriculteur dans le Tarn. À ses côtés, deux Lozériens ont été élus à l’unanimité au conseil d’administration. Il s’agit de Julien Tufféry, élu vice-président en charge de l’économie et d’Émilien Bonnal. Le nouveau conseil d’administration fraîchement élu a aussitôt déterminé les axes prioritaires de la mandature 2018-2020 : installation, transmission, politique environnementale, alimentation, promotion du métier seront les grands chantiers menés par les JA Occitanie.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1460, du 17 mai 2018, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

En mars 2018, la collecte de lait de vache retrouve le niveau de l’an passé (+0,3 % contre +2,6 % en février). Les conditions hivernales relativement rudes (pluie, neige, froid) ont retardé la pousse de l’herbe et la sortie des vaches au pâturage. En mobilisant plus longtemps les stocks fourragers, la hausse saisonnière de la collecte a été réduite.

a indiqué le 18 mai le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui