Le Réveil Lozère 24 octobre 2018 à 10h00 | Par FDC 48

Détonation et audition : des précautions à prendre

Les chasseurs ou les tireurs sportifs sont confrontés au bruit de la détonation des armes à feu.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDC 48

En Lozère, celles et ceux qui sont habitués à tirer de nombreux coups de feu (comme les chasseurs aux sangliers dans les Cévennes ou certains chasseurs de grives lors de jolis passages) savent de quoi leur oreille en retourne !
Or, les conséquences sur le plan auditif des traumatismes sonores aigus générés par les détonations ne sont pas à prendre à la légère (et ce n’est pas le directeur de la fédération départementale des chasseurs de la Lozère qui vous dira le contraire). Le risque d’acouphène ou de perte auditive irréversible est réel. Il faut le connaître et savoir s’en protéger.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1481, du 25 octobre 2018, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Si on applique les critères tels qu’ils sont aujourd’hui, sur les 75, c’est peut-être une bonne trentaine de départements qui pourraient être exclus.

a déclaré Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA le 12 novembre, alors que la FNSEA demande la reconnaissance calamité sécheresse pour 75 départements.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui