Le Réveil Lozère 20 mai 2015 à 08h00 | Par Nathalie Vanherle

Des risques d’occlusion intestinale

Quels sont les impacts du campagnol terrestre sur la santé des troupeaux ? Le docteur Aimée Langlois, vétérinaire dans le nord de la Lozère témoigne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Fredon

Depuis la fin de l’automne 2014, certains cabinets vétérinaires lozériens sont confrontés à une recrudescence de cas de vaches qui ne mangent pas et qui présentent des selles noires, principalement dans le cheptel laitier. À l’examen clinique, ces animaux montrent des signes de sub-occlusion voire d’occlusion intestinale. Les cas les plus critiques aboutissent à la mort de l’animal. Lors des autopsies, des quantités importantes de terre ont été retrouvées dans le système digestif de certaines bêtes. Des pathologies secondaires, liées à un mauvais état général du bétail, sont également en augmentation depuis plusieurs mois. Chez les veaux, les cas de myopathies (associés à une carence en sélénium) se développent de manière significative. De telles carences apparaissent lorsque les mères ne bénéficient pas de fourrages de qualité et connaissent un état général de fatigue et de stress.

La suite dans le Réveil Lozère, page 5, édition du 21 mai 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« Cet accord UE-Mercosur, qui vise essentiellement à exporter des voitures européennes pour importer plus de viande sud-américaine, doit être stoppé. »

Estime le collectif Stop-Ceta. La FNSEA, les JA et la FNB ont réclamé le 18 septembre l’abandon de l’accord commercial entre l’Union européenne et la zone du Mercosur.