Le Réveil Lozère 29 décembre 2015 à 08h00 | Par Laurence Sagot

Des rations moins chères pour les agnelles de renouvellement

Pour les préparer à leur future carrière, l’alimentation des agnelles de renouvellement au cours de la période hivernale doit répondre à trois objectifs : développer la panse, assurer les résultats de reproduction et garantir la production laitière à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Six cent grammes de concentré par jour avec un foin de qualité moyenne.
Six cent grammes de concentré par jour avec un foin de qualité moyenne. - © Idele

Les agnelles nées en fin d’été et en automne sont séparées des agneaux de boucherie dès le sevrage. Le concentré continue à être mis à disposition, à volonté, des agnelles les quinze jours qui suivent. Puis il est rationné en limitant les quantités de 400 à 600 g par animal et par jour suivant la qualité du foin. L’économie est de l’ordre d’un kilo par jour soit 900 euros pour 100 agnelles pendant un mois. Le même type de concentré que celui des agneaux est alors utilisé. Le mode de distribution du fourrage revêt à cette période une importance particulière. Pour favoriser au maximum l’ingestion et développer la panse de l’animal, il doit impérativement être distribué à l’auge tous les jours et être aéré. La mise à disposition d’une botte en libre-service est à proscrire. Les agnelles nées au printemps et qui seront mises à la reproduction au printemps prochain ont également une ration basée sur le fourrage.

La suite dans le Réveil Lozère, page 11, édition du 31 décembre 2015, numéro 1340.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La France est éplorée, affligée, mais elle est forte et le sera toujours plus que les fanatiques qui veulent aujourd’hui la frapper.

François Hollande, réagissant à l’attentat à Nice, le 14 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui