Le Réveil Lozère 30 octobre 2019 à 09h00 | Par Aurélie Pasquelin

Des produits lozériens dans les cantines

Livraison Agrilocal, formation des cuisiniers… En Lozère, les initiatives se multiplient pour que la restauration collective puisse respecter la loi Égalim.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Chef cuisinier du collège des trois vallées de Florac, Frédéric Martinez a reçu, mardi 15 octobre, une livraison de 150 kg de viande bovine issue de l’exploitation de Ludovic Evesque.
Chef cuisinier du collège des trois vallées de Florac, Frédéric Martinez a reçu, mardi 15 octobre, une livraison de 150 kg de viande bovine issue de l’exploitation de Ludovic Evesque. - © Conseil départemental

Votée l’année dernière par l’Assemblée nationale, la loi issue des États généraux de l’alimentation (loi Égalim) demande à la restauration collective de s’approvisionner au moins à 50 % en produits durables, dont 20 % en agriculture biologique d’ici 2022. En Lozère, plusieurs initiatives ont vu le jour afin d’acompagner et de promouvoir l’utilisation de produits locaux dans la restauration collective. En fonction depuis avril 2017,* la plateforme Agrilocal entre dans cet accompagnement. Portée au niveau local par le Département, elle met en relation les producteurs lozériens et la restauration collective en permettant à cette dernière de lancer des appels d’offres simplifiés.

150 kg de viande livrés à Florac
Référençant 400 produits, dont 270 en bio, la plateforme a connu un tournant il y a quelques jours puisque le collège des trois vallées de Florac a reçu une commande de 150 kg de viande bovine. Issue de l’élevage de Ludovic Evesque, installé à Meyrueis, la viande était certifiée agriculture biologique. L’éleveur a pu vendre la carcasse d’un jeune bovin en y intégrant les coûts de l’abattage et de transformation. Ces derniers ont d’ailleurs été réalisés par l’abattoir d’Antrenas et Languedoc Lozère viande.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1532, du 31 octobre 2019, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui