Le Réveil Lozère 25 octobre 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Des pistes pour valoriser au mieux sa production laitière

Organisée par la chambre d’agriculture, la journée Innov’action se déroulait cette année, jeudi 19 octobre au Gaec Martin à Grandrieu. Une exploitation atypique, qui en plus d’être équipée d’un robot de traite, transforme une partie de sa production en yaourt.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Depuis à peine un an, le Gaec Martin est équipé d’un robot de traite.
Depuis à peine un an, le Gaec Martin est équipé d’un robot de traite. - © Aurélie Pasquelin

Créées en 2008, les journées Innov’action permettent chaque année à des exploitations d’ouvrir leurs portes sur le thème de l’innovation et de la performance. Cette année, elles sont 27 sur toute la région Occitanie à participer à l’événement au travers de journées thématiques organisées par les chambres d’agriculture départementales. Cette année, la chambre d’agriculture de Lozère organisait sa journée Innov’action jeudi 19 octobre. La journée, intitulée « Vivre de sa ferme en bovin lait : le pari réussi de la famille Martin », se déroulait eu sein du Gaec Martin qui élève 80 vaches laitières, la plupart de race Montbéliardes, pour une production de 600 000 litres de lait. Ainsi, jeudi dernier, Vincent, Guillaume, Nadine et Jean-Marc Martin ont accueilli une cinquantaine de personnes, dont des élèves du Legtpa François Rabelais de Saint-Chély-d’Apcher, sur leur exploitation située à La Fage, commune de Grandrieu pour aborder trois points essentiels au sein de l’exploitation : l’organisation du travail, l’autonomie fourragère et la transformation. Ce dernier point, c’est plutôt l’affaire de Vincent, qui a profité de la journée pour faire une visite du laboratoire aux personnes présentes.

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1431, du 26 octobre 2017, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui