Le Réveil Lozère 04 avril 2018 à 09h00 | Par Aurélie Pasquelin

Des Lunettes, made in Lozère

Opticien lunetier, Vincent Duzert a choisi d’installer son atelier à Ancette, sur la terre de ses ancêtres. Il y fabrique des lunettes sur-mesure avec des matériaux choisies au plus proche.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour ses matières premières, Vincent Duzert a choisi d’opter pour des matériaux français ou européens.
Pour ses matières premières, Vincent Duzert a choisi d’opter pour des matériaux français ou européens. - © Aurélie Pasquelin

Vincent Duzert a un métier pour le moins peu commun : il est opticien lunetier. Il fabrique lui-même les montures des lunettes à d’Ancette, sur la commune de Saint-Symphorien. Petit village de Margeride lozérienne où le jeune homme a décidé d’implanter son atelier pour être au plus près de ses parents « sur la terre de ses ancêtres ». Un choix bien réfléchi pour ce Lozérien qui a pourtant fait ses études à Grenoble, pour ensuite travailler à Marseille et à Clermont-Ferrand dans des magasins d’optique traditionnels. « Au bout de quelques années, j’avais l’impression d’avoir fait le tour de mon métier, confie Vincent Duzert. Je me limitais à vendre des lunettes au comptoir et à remplir les papiers pour le tiers payant. Je voulais revenir au métier de lunetier et fabriquer moi-même mes lunettes. »

Lunetier à domicile
En 2012, le jeune artisan intègre donc l’école des meilleurs ouvriers de France à Morez, dans le Jura (voir encadré ci-dessous). Il y apprend l’art de la fabrication de lunettes et installe son atelier dans la maison familiale à Ancette.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1454, du 5 avril 2018, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Pour une agriculture durable, des agriculteurs qui vivent décemment de leur métier, des Français qui mangent de la qualité et au juste prix, je suis dès aujourd’hui au travail.

a déclaré sur Twitter, quelques minutes après l’annonce de sa nomination Didier Guillaume, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui