Le Réveil Lozère 23 décembre 2019 à 15h00 | Par FNB

Des députés demandent la suspension de l’application provisoise du Ceta

La fédération nationale bovine salue la tribune des députés pour demander la suspension de l’application provisoise du Ceta.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

110 députés, à l’initiative de Julien Dive (LR – Aisne), ont signé une tribune dans le magazine Marianne demandant au gouvernement de « suspendre l’application provisoire du Ceta » tant que ce dernier n’a pu être examiné par le Sénat. La fédération nationale bovine salue cette demande.
En effet, alors que le Ceta avait été examiné en urgence et en plein été, en session extraordinaire, à l’Assemblée nationale, il n’a toujours pas été présenté par le gouvernement au Sénat… où les chances de rejet de cet accord sont particulièrement fortes.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1540, du 26 décembre 2019, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

J’invite tous ceux qui donnent des leçons à regarder ce que les professionnels du monde agricole ont fait en vingt ans par rapport à bon nombre d’autres professions

souligne Emmanuel Macron en réponse à l’« agribashing » dénoncé par la profession agricole et en assurant que « ce que l’on a vu ces derniers mois est inacceptable ».