Le Réveil Lozère 11 avril 2018 à 16h00 | Par Manon Laurens

Des chasseurs en quête de reconnaissance

Pour la première fois, le congrès de la fédération nationale des chasseurs (FNC) s’est déroulé à Lyon. Cet évènement, ouvert cette année à la presse, marque un début de communication de la part des chasseurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Willy Schraen est le président de la fédération nationale des chasseurs (FNC) depuis août 2016.
Willy Schraen est le président de la fédération nationale des chasseurs (FNC) depuis août 2016. - © Apasec

Avec l’élection de Willy Schraen à sa tête il y a un an, la FNC bouscule les préjugés avec sa réforme de la chasse. « Jusqu’à présent, la FNC était trop renfermée sur elle-même, aucune communication n’était faite sur son rôle dans le maintien de la biodiversité et la régulation des espèces. Cette méconnaissance explique l’incompréhension des gens vis-à-vis des chasseurs », explique Julie Miquel, chargée de communication à la FNC.

Un partenariat inattendu
À l’occasion de ce congrès, une convention exceptionnelle a été signée entre la FNC et la FFRandonnée. Elle a pour objectif d’instaurer une collaboration entre les randonneurs et les chasseurs, pour leur apprendre à cohabiter. Les deux organismes souhaitent ainsi multiplier des initiatives qui existent déjà en France (19 projets sur 31 départements). Un travail sera fait pour améliorer la connaissance des pratiques respectives de randonnée et de chasse. En parallèle, la FNC entame une réflexion sur un changement des panneaux signalétiques de chasse, afin de les rendre d’avantage visibles et compréhensibles pour les promeneurs.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1455, du 12 avril 2018, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Alors que la population agricole décroît, nous avons les moyens de donner envie aux jeunes générations non issues du monde agricole de nous rejoindre pour un nouveau projet de vie en s’installant en agriculture biologique.

a déclaré Guillaume Riou, à l’occasion de sa réélection à la présidence de la fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab).