Le Réveil Lozère 08 avril 2020 à 10h00 | Par Sébastien Duperay

Des baisses de prix du lait redoutés dans les prochains mois

Dans un contexte inédit de crise sanitaire avec des répercussions sur l’ensemble des secteurs agricoles, l’Institut de l’élevage organisait le 2 avril un Webinaire pour analyser ses effets sur la filière laitière. Les experts redoutent une dégradation du prix du lait dans les prochains mois.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Emeline Bignon - Illustration

Depuis le début de la crise sanitaire, si la fermeture de la restauration hors foyer conduit à des reports de consommation de produits laitiers sur les circuits de distribution alimentaires, principalement les grandes surfaces (GSA), les comportements des consommateurs changent aussi. Les laits conditionnés, le beurre, la crème, l’ultrafrais et les fromages industriels sont plébiscités au détriment des fromages à la coupe et à plus haute valeur ajoutée. Lors d’un Webinaire le 2 avril, l’Institut de l’élevage faisait le constat d’une hausse de 22 % des achats en crémerie sur les semaines 9 à 12 (chiffres IRI 360°). Les débouchés en RHD ont eux plongé de 85 %, variables selon les transformateurs, la vente de produits laitiers aux industries agroalimentaires a baissé de 25 % et l’export de 25 % également.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1555, du 9 avril 2020, en page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui