L'Action Agricole Picarde 13 juillet 2020 à 06h00 | Par Vincent Fermon

Des algues pour remplacer la chimie de synthèse

Remplacer l’utilisation de produits phytosanitaires de synthèse par des solutions fabriquées à partir d’algues, c’est le pari d’Olmix appuyé par «Merci les algues».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Que ce soit sur ses parcelles converties à l’agriculture bio ou conventionnelles, Pascal Lemaire teste chez lui des solutions algosourcées pour réduire le recours aux produits phytosanitaires de synthèse. Réponse de ses essais dans quelques semaines.
Que ce soit sur ses parcelles converties à l’agriculture bio ou conventionnelles, Pascal Lemaire teste chez lui des solutions algosourcées pour réduire le recours aux produits phytosanitaires de synthèse. Réponse de ses essais dans quelques semaines. - © V. F.



«J’espère pouvoir dire dans quelques mois que c’est positif...» Agriculteur à Boffles (62) et Domart-en-Ponthieu (80), Pascal Lemaire est l’un des encore rares agriculteurs de France à utiliser des extraits d’algues sur ses cultures pour réduire son utilisation de produits phytosanitaires et d’engrais de synthèse. Fin juin, l’agriculteur, qui se déclare volontiers comme un «pionnier», constatait avec une certaine fierté que l’apport de   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui