Le Réveil Lozère 17 janvier 2017 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Des aides Pac captées par l’aval dans la filière bovin viande

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans la filière bovin viande, depuis 35 ans, « il apparaît que la quasi totalité des aides Pac du premier et second pilier, a été captée par l’aval des filières alimentaires ». Cette phrase est extraite d’une publication de l’Inra. L’institut s’est interrogé sur la formation et la répartition des gains de productivité en élevage bovin viande. « L’analyse de la répartition des ressources productives du secteur bovin viande charolais au cours des 35 dernières années montre que les clients de la filière ont été les principaux gagnants via la baisse des prix. » Le financement de ces baisses de prix a été essentiellement assuré par l’État et l’Union européenne. Le transfert du gain économique du citoyen (l’État) vers l’aval n’a pas forcément bénéficié au consommateur. D’après l’étude, « les gains de productivité du travail des éleveurs masquent l’érosion de la productivité des autres facteurs » comme le foncier ou le capital. Une manière de lutter contre cette fuite de la valeur ajoutée vers d’autres maillons de la filière résiderait dans l’attachement des productions agricoles au territoire à travers la production de proximité et les labels de qualité. L’enjeu pour les agriculteurs sera de « capter une partie des services prenant de plus en plus de place dans la consommation alimentaire ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Un renforcement des ambitions environnementales et climatiques de la Pac ainsi que du bien-être des animaux devrait aller de pair avec la mise à disposition de fonds appropriés pour leur mise en œuvre.

écrivent les ministres de l’Agriculture français (Didier Guillaume), allemande (Julia Klöckner) et polonais (Jan Krzysztof Ardanowski), dans une déclaration commune.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui