Le Réveil Lozère 31 juillet 2019 à 11h00 | Par chambre d’agriculture 48

Dégâts de sangliers : autorisation de tir d’été 2019

Fédération de chasse, DDT et chambre d’agriculture mobilisées pour limiter les dégâts de sangliers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © David Folcher – chambre d’agriculture 48

Le nouvel arrêté préfectoral relatif à l’ouverture particulière de la chasse au sanglier vient de paraître. Il est possible de chasser le sanglier à l’affût et à l’approche jusqu’à l’ouverture de la chasse sur autorisation individuelle préfectorale. Ainsi, tout agriculteur victime de dégâts de sangliers peut bénéficier de cette mesure. Pour cela, il doit en faire la demande auprès de la DDT.
Le formulaire de demande d’autorisation de tirs d’été peut soit se remplir directement via la cartographie interactive développée par la chambre d’agriculture soit se télécharger au format papier sur le site de la chambre d’agriculture. Attention pour que la demande puisse être prise en compte, le formulaire doit être dûment complété et signé.
L’utilisation de la cartographie interactive permet d’accélérer l’instruction et de suivre le traitement de la demande en temps réel. Dans la carte interactive, l’exploitant positionne un marqueur sur le lieu des dégâts et peut alors directement imprimer la demande de tirs et l’envoyer signée (par courrier ou par email) à la DDT. Le lien pour accéder à la carte interactive ainsi qu’une notice d’utilisation détaillée sont disponibles sur le site de la chambre d’agriculture (https://lozere.chambre-agriculture.fr/gerer-son-exploitation/calamites-degats-predations/chasse-et-degats/).

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1521, du 1er août 2019, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui