Le Réveil Lozère 17 juillet 2019 à 08h00 | Par Agrjuris

Dégâts de grêle sur les récoltes : la question de l’indemnisation

Un orage de grêle vient de détruire ma récolte que dois-je faire ? Suis-je assuré ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Benjamin Dupuis

En tant qu’agriculteur vous pouvez être indemnisé en cas de pertes occasionnées par des événements climatiques (tempête, grêle, neige, gel, sécheresse, etc.) soit par votre assureur, au titre des garanties incluses dans votre assurance multirisques agricole ou récolte, soit par le fonds de gestion des risques en agriculture pour les risques considérés comme non assurables, au titre du régime de calamités agricoles. L’assurance multirisques agricole, que vous avez dû obligatoirement souscrire, regroupe en un seul contrat d’assurance la plupart des garanties et couvre les dommages causés à l’exploitation mais certains risques doivent être couverts par des garanties spécifiques optionnelles.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1519, du 18 juillet 2019, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Afin de connaître notamment le niveau d’émission de gaz à effet de serre, chaque exploitation va pouvoir s’engager dans un diagnostic carbone. La chambre d’agriculture de la Lozère, en réflexion avec la Région Occitanie, va proposer cette méthode permettant à la fois de définir le niveau actuel de l’exploitation et d’élaborer un plan de progrès pour engager la transition.

indique Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture de Lozère, à propos de la mise en place du label Bas carbone.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui