MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir Le Réveil Lozère quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
Le Réveil Lozère 29 avril 2020 à 10h00 | Par Agra Presse

De nombreuses viandes sous Siqo voient leur cahier des charges assoupli

En raison des difficultés liées à l’épidémie de Covid‑19, les cahiers des charges de nombreuses viandes sous signe de qualité (Label rouge, AOP et IGP) sont temporairement assouplis, via trois salves d’arrêtés parus aux JO du 21, 17 et 12 avril.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les viandes sous labels de qualité voient leurs cahiers des charges modifiés en raison de l'épidémie actuelle.
Les viandes sous labels de qualité voient leurs cahiers des charges modifiés en raison de l'épidémie actuelle. - © Nathalie Falguière

En raison des difficultés liées à l’épidémie de Covid‑19, les cahiers des charges de nombreuses viandes sous signe de qualité (Label rouge, AOP et IGP) sont temporairement assouplis, via trois salves d’arrêtés parus aux JO du 21, 17 et 12 avril. Cette vingtaine de textes concerne les veaux, les ovins, les volailles fermières Label rouge et le porc noir de Bigorre AOP. Pour les veaux et agneaux Label rouge – ainsi que les IGP Agneau de Sisteron et Agneau de Poitou-Charentes – l’âge et le poids maximum sont augmentés. En effet, « la désorganisation des circuits de commercialisation provoque des retards dans la sortie » de ces animaux, explique Interbev (interprofession bétail et viandes) à Agra presse.

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1559, du 30 avril 2020, en page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Les exploitations d’élevage ne trouvent pas de repreneurs, des jeunes se détournent de ces filières

a dit le président de la FNSafer, Emmanuel Hyest lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 28 mai.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui