Le Réveil Lozère 05 décembre 2018 à 14h00 | Par Cyrielle Delisle

De grandes étapes à suivre pour construire une activité équine

Avant d’ouvrir une structure équestre, diverses étapes sont à prendre compte. Il est important de se poser les bonnes questions, au bon moment, et de respecter certaines démarches.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Si le parcours à l’installation peut être long, une installation bien préparée est une installation réussie.
Si le parcours à l’installation peut être long, une installation bien préparée est une installation réussie. - © C. Delisle

Une démarche à l’installation en filière équine ne s’improvise pas. La motivation, même si elle est essentielle, ne suffit pas. Les questions préalables à se poser sont nombreuses, tout comme les démarches administratives, indispensables à la réalisation d’un projet dans le respect des cadres réglementaires. « Plusieurs étapes sont à considérer pour créer son entreprise et ainsi passer de l’idée au projet », souligne Émilie Rivière, conseillère spécialisée équins à la chambre régionale d’agriculture du Grand-Est.

Une installation en plusieurs temps
Étape 1 : Organiser, structurer ses idées. « Il est important d’engager en premier lieu une réflexion personnelle sur ses attentes, ses moyens, en se posant trois questions : ai-je les compétences (diplôme, expérience, technicité, relationnel) pour développer l’activité souhaitée ? Ai-je la capacité financière (moyens financiers, investissement prévu) ? Et bien sûr, quels sont mes objectifs de rémunération et de qualité de vie ? Si le porteur de projet a besoin d’une formation complémentaire, il faut l’anticiper au début du projet. Prendre contact avec le point d’accueil installation représente donc le point de départ pour réaliser un autodiagnostic et faire le point. Les chambres d’agriculture, les associations locales et équi info sont autant de structures qui peuvent venir en soutien au futur installé », souligne la conseillère.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1487, du 6 décembre, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Les Marchés de gros de France subissent une diminution de plus de 50 % de leur activité pour une majorité d’entre eux.

depuis le début des manifestations des « Gilets jaunes », indique dans un communiqué vendredi 7 septembre la fédération des marchés de gros de France (FMGF).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui