MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir Le Réveil Lozère quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
Le Réveil Lozère 06 mars 2018 à 16h00 | Par Nancy Sagnet

Date N’Prairie, un outil d’aide pour un apport d’azote efficient

Le printemps approche et le besoin d’azote sur les prairies à dominante de graminée aussi. Un apport d’azote réussi permet de limiter le gaspillage et d’optimiser le rendement d’une prairie. Date N’Prairie, une application récemment conçue, fait une prévision de la date optimale pour le premier apport d’azote en fonction de la commune où se situe l’exploitation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © M. Portier

La fertilisation azotée de la prairie à la sortie de l’hiver ou au début du printemps doit permettre d’assurer l’alimentation de la plante du démarrage de la végétation jusqu’à sa première exploitation que ce soit en pâturage ou en fauche. Dès le début de la croissance, les besoins en azote sont très importants et l’absorption d’azote est déjà active lors de la mise en place de l’appareil foliaire. Compte tenu de la température du sol à cette période, la minéralisation de la matière organique ne permet pas d’approvisionner une alimentation en azote suffisante. Par conséquent, afin de maximiser le potentiel de production d’herbe au printemps, il faut apporter un complément d’azote, surtout pour les prairies de graminées pures.

 

Suite de l'article à lire dans Réveil Lozère n°1450, du 8 mars 2018, en page 12.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Le marché de l’ultra-frais progresse de 16,1 % en volume et de 13,9 % en valeur dans la distribution grand public sur la période du 15 mars au 19 avril 2020

témoigne Syndifrais (transformateurs de produits laitiers frais), dans un communiqué du 20 mai.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui