Le Réveil Lozère 26 juin 2019 à 10h00 | Par Mathieu Robert

Damien Lacombe, président de Sodiaal : « Il y aura un avant et un après Lactalis »

Le président du premier groupe laitier français fait le point sur les activités de l’entreprise et l’actualité de la filière laitière, à l’issue de l’assemblée générale qui s’est tenue le 19 juin à Paris. La coopérative a été fortement affectée par l’affaire Lactalis, mais pas par les déboires de Synutra.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Actuagri

Quels sont les résultats du groupe Sodiaal pour 2018, après une baisse l’an passé ?
Nous sommes à peu près au même niveau, avec un résultat courant consolidé de 12,7 millions d’euros. Le résultat est marqué par les investissements que nous avons réalisés, comme prévu par notre plan stratégique Value, annoncé en 2017. Cela doit améliorer les retombées d’ici 2025, mais il faut pour l’instant lancer la machine. Nous avons déjà enregistré une vingtaine de millions d’euros d’économie sur 2018, liés au plan de performance. L’objectif est d’obtenir à terme 150 millions d’euros d’économie. Nous avons pour projet de passer en revue l’ensemble des sites d’ici quatre ans.
Ces économies ont permis de compenser les impacts de l’affaires Lactalis, avec la sécurisation et la réorganisation de tous nos sites. Il y aura un avant et un après Lactalis. Même si cela aura permis à toute la filière française de franchir une marche, sur le court terme, les charges de contrôle et d’audit, les travaux et les fermetures temporaires de sites ont eu des impacts négatifs sur le résultat, pour environ 20 millions d’euros.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1516, du 27 juin 2019, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous souhaitons que tous les territoires classés en cercle 1, caractérisés par une présence permanente des loups et de foyers de prédation conséquents, bénéficient des mesures renforcées tant pour la protection des troupeaux que pour les interventions sur la population de loups telles que proposées dans le cadre de la révision du plan loup.

écrivent les organisations membres du Caf Loup (FNSEA, JA, FNO, FNB, FNC et APCA) dans un courrier envoyé au Premier ministre le 4 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui