Le Réveil Lozère 13 septembre 2016 à 08h00 | Par Sandra Hartmann

Cuisine du monde et produits lozériens

Les Jeunes agriculteurs (JA) de Lozère organisent, dimanche 2 octobre, la deuxième édition de leur concours culinaire De la botte à la toque. Les JA passent derrière les fourneaux et sont aidés par des chefs lozériens. Cette année, il va falloir cuisiner du veau et proposer un dessert à base de miel et de châtaigne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jérémy Vaissié et Julien Izarn, le chef du Château d’Orfeuillette.
Jérémy Vaissié et Julien Izarn, le chef du Château d’Orfeuillette. - © Sandra Hartmann

La première édition avait eu lieu en 2014 sous l’impulsion des JA du canton d’Aumont-Aubrac et de Saint-Chély-d’Apcher. Quatre jeunes agriculteurs, accompagné par un chef lozérien avaient rivalisé de savoir-faire pour magnifier des produits locaux. Les assiettes avaient été notées par un jury. Pour les JA, le monde de la cuisine est l’occasion de mettre en avant les productions issues des exploitations du département. En 2014, de l’agneau était au menu. Cette année, l’agneau sera remplacé par du veau, avec en dessert une composition à base de miel et de châtaigne. Les compositions seront jugées par un jury que l’on annonce déjà impitoyable. « La compétition sera féroce », plaisante Julien Tufféry, le président des Jeunes agriculteurs. «Les candidats ne se parlent déjà plus. » La première équipe est composée de Cyril Attrazic et d’Émilien Bonnal. Le premier, que l’on ne présente plus, est le chef de Chez Camillou à Aumont-Aubrac. Le second élève des Aubrac à Estables. Le deuxième duo est composé par Jérémy Vaissié et Julien Izarn, le chef du Château d’Orfeuillette (Albaret-Sainte-Marie). Jérémy travaille pour le service de remplacement. Le troisième binôme est formé par Martial Paulet, du restaurant l’Adonis à Florac et Nathalie Brunel-Meyrueix qui élève soixante Limousines du côté de Saint-Étienne-du-Valdonnez. La quatrième équipe est constituée par Guillaume Rosenberg du Domaine de Barre à Langogne et Isabelle Vieilledent, agricultrice à Chaudeyrac avec un troupeau de vaches allaitantes. Opposée à Émilien Bonnal, cette dernière avait participé à « la bataille culinaire » de l’émission Village départ à l’occasion du passage du Tour de France à Mende. C’est Émilien qui avait été le meilleur. Y aura-t-il de la revanche dans l’air ? Admettons que oui, cela pourrait pimenter le concours ! La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 15 septembre 2016, numéro 1375.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Un renforcement des ambitions environnementales et climatiques de la Pac ainsi que du bien-être des animaux devrait aller de pair avec la mise à disposition de fonds appropriés pour leur mise en œuvre.

écrivent les ministres de l’Agriculture français (Didier Guillaume), allemande (Julia Klöckner) et polonais (Jan Krzysztof Ardanowski), dans une déclaration commune.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui