Le Réveil Lozère 17 septembre 2013 à 17h52 | Par Préfecture

Cueillette des champignons: rappel de la réglementation et des consignes de sécurité

Abonnez-vous Réagir Imprimer

À l’approche de la saison de la cueillette des champignons, le préfet de la Lozère rappelle les règles en la matière.

La cueillette des champignons est une tolérance et non un droit car les produits du sol appartiennent de plein droit à leur propriétaire.

Toutefois, en raison de coutumes et de tolérances locales, la cueillette à caractère familial est considérée comme tacitement autorisée par le propriétaire sur les parcelles, quel qu’en soit le propriétaire, dont l’accès n’est pas réservé ni matérialisé par des panneaux visibles implantés en limite des propriétés concernées, dans la limite de dix litres par personne et par jour.

Sur les terrains dont l’accès est réservé et matérialisé, tout ramasseur de champignons, en dehors du propriétaire du terrain, doit être porteur d’une autorisation écrite ou d’une carte délivrée soit par le propriétaire, soit par l’association de regroupement desdits propriétaires.

Par ailleurs, pour éviter que des personnes s’égarent dans les bois ou, le cas échéant qu’elles puissent être rapidement secourues les consignes de sécurité ci-dessous sont à préconisées :

essayer de ne jamais partir seul, si possible d’emporter un téléphone portable, et de porter un gilet fluorescent, et un sifflet. En cas de cueillette familiale ne jamais laisser s’éloigner seules des personnes âgées ou des enfants. En cas d’égarement d’une personne prévenir sans attendre les services de gendarmerie en appelant le nº17

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).