Le Réveil Lozère 04 octobre 2016 à 08h00 | Par Réveil Lozère

Créer du lien pour faciliter l’installation

Organisé par le Point accueil installation en collaboration avec l’association Terres de vie en Lozère et JA, un Barbeuc’install s’est déroulé, jeudi 15 septembre, à La Bastide d’Estables. Cette initiative a consisté en une soirée d’échanges entre étudiants et actifs autour de l’accueil de la population agricole sur le département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une cinquantaine d'étudiants ont échangé avec des actifs l'exploitation d'Émilien Bonnal.
Une cinquantaine d'étudiants ont échangé avec des actifs l'exploitation d'Émilien Bonnal. - © JA48

Le concept est simple, il consistait à convier les étudiants du secteur agricole à une soirée d’échanges autour de la thématique « accueil et maintien de population agricole ». De nombreux jeunes, non issus du territoire lozérien, ne connaissent pas toujours les possibilités qui s’offrent à eux pour s’installer dans le département au terme de leurs études. Autour d’un barbecue convivial, l’idée était donc de montrer à la fois les potentiels d’emplois du secteur, mais aussi d’échanger avec des nouveaux arrivants actifs dans l’agriculture. Une cinquantaine d’étudiants avaient fait le déplacement sur l’exploitation d’Émilien Bonnal, où était organisée la rencontre. Trois nouveaux arrivants : Fabien Pagès, éleveur Aubrac à Nasbinals et originaire de Seine-et-Marne, Pauline Fallot, conseillère agricole originaire de Seine-Saint-Denis et Érik Versheure, apiculteur aux Laubies venu de la région Lyonnaise ont apporté leur témoignage de lozériens d’adoptions. « Après quelques années de vie en Lozère, je ne regrette pas mon choix. La Lozère est un cadre de vie exceptionnel », raconte l’un d’entre eux. Agriemploi et le Service de remplacement ont, quant à eux, présenté les potentiels d’emplois salariés en Lozère. « Dans un cadre convivial, nous avons pu expliquer nos missions et prendre contact avec des jeunes intéressés pour réaliser dans un premier temps des missions de remplacement pendant les week-ends et les vacances », explique Vincent Bonnet, président du SR 48. Une soirée innovante, organisée en collaboration avec les établissements scolaires et grâce au volontariat des étudiants, qui a allié professionnalisme et convivialité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui