La Creuse Agricole 05 décembre 2018 à 08h00 | Par P.Olivieri

Coût de production : « On ne lâchera rien !»

Le Cantalien Bruno Dufayet, président de la Fédération nationale bovine, revient sur les actions pour la valorisation de l’élevage allaitant.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bruno Dufayet, l’un des initiateurs de la marque « alt.1886, les Viandes du Massif ».
Bruno Dufayet, l’un des initiateurs de la marque « alt.1886, les Viandes du Massif ». - © DR

La préoccupation immédiate des éleveurs, ce sont les conséquences de la séchesse...
Oui. Notre première action avant même la fin de l’été a été d’alerter les pouvoirs publics sur la gravité de la situation, sachant qu’on ne pouvait se contenter de l’avance des aides PAC annoncée par le ministre Travert. Les deux inquiétudes majeures des éleveurs sont de savoir ce qu’ils vont pouvoir donner à manger aux bêtes cet hiver et au printemps, et   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Creuse Agricole

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le gouvernement et sa majorité sèment une confusion inédite dans l’esprit des éleveurs et des citoyens.

estime la FNB dans un communiqué de presse du 15 juillet, soit deux jours avant l’examen par les députés du projet de loi de ratification de l’accord de libre-échange UE-Canada (Ceta).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui