Le Réveil Lozère 03 avril 2019 à 09h00 | Par Aurélie Pasquelin

Cours d'eau, la carte achevée

Les membres du comité de pilotage relatif à la cartographie des cours d'eau se sont réunis lundi dernier pour présenter la nouvelle cartographie des cours d'eau du département. Après plusieurs années de travail, cette nouvelle carte « clarifie » une situation devenue problématique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
DDT, Préfecture, Fédération de pêche et FDSEA ont présenté lundi dernier la nouuvelle cartographie des cours d'eau. (© Aurélie Pasquelin) Carte validée des cours d'eau en Lozère © DDT 48 Ancienne carte des écoulements en Lozère © DDT 48

Après plusieurs années de travail et de concertation des services de l'État, de la profession agricole, des maires et de la fédération de pêche, la cartographie des cours d'eau du département a connu un tournant majeur lundi dernier avec la présentation de la carte validée (voir ci-contre). « Le travail a commencé en 2015, suite à une instruction du ministère de l'Environnement, rappelle Christine Wils-Morel. Le but était alors de définir et localiser les cours d'eau où s'appliquent la réglementation de la loi sur l'eau. » Un travail qui a notamment été « facilité depuis 2014 par la définition de ce qu'est un cours d'eau », tient à ajouter Daniel Molines, responsable environnement à la FDSEA de Lozère. « Cette définition repose sur trois critères : un écoulement dans un lit naturel à l'origine, un débit suffisant une partie de l'année et une alimentation par une source », précise Xavier Gandon, directeur départemental des territoires.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1504, du 4 avril 2019, en page 3.

En ligne

La carte finalisée est consultable sur le site de la préfecture : www.lozere.gouv.fr.
Le guide réalisé par le Copage est quant à lui téléchargeable sur le même site directement à l'adresse : www.lozere.gouv.fr/content/download/18523/142713/file/plaquette_entretien_cours_eau.pdf.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui