Le Réveil Lozère 22 juillet 2020 à 08h00 | Par Mylène Coste

Corvidés : mieux les connaître pour mieux les identifier

Les corvidés peuvent parfois s’en prendre aux cultures voire aux troupeaux d’ovins, lors de la période sensible des agnelages. Pour éviter cette situation, voici quelques éléments à avoir en tête.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le corbeau freux a la base du bec blanche et pousse un cri nasillard.
Le corbeau freux a la base du bec blanche et pousse un cri nasillard. - © Noutch / Pixabay

Comme son nom l’indique, le grand corbeau est de grande taille, avec des ailes longues et pointues, et un bec noir, épais et long « Il est reconnaissable à son cri rauque haut perché », indique Florian Veau, de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) Ardèche. Le grand corbeau vit en couple, mais peut aussi avoir un comportement de groupe notamment l’hiver et dans le cas de jeunes individus non rattachés à un nid. « On observe notamment des regroupements dans les décharges à ciel ouvert, souligne Florian Veau. C’est un charognard qui peut être attiré par le placenta des brebis et des grands mammifères en général. Il peut ainsi s’en prendre à un agneau juste né, s’il n’est pas protégé en bâtiment ou en l’absence de chien de troupeau. S’ils sont plusieurs, les grands corbeaux sont capables de tuer un animal faible à coups de becs, mais cela n’arrive pas sur des animaux vigoureux et en bonne santé. » Durant la période d’août à février, le grand corbeau se nourrit des déchets de chasse. « Mais durant la trêve printanière, qui coïncide avec la période des agnelages, on peut imaginer qu’il recherche de nouvelles ressources alimentaires et puisse avoir un comportement brutal », indique Florian Veau

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1570, du 23 juillet 2020, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui