Le Réveil Lozère 18 décembre 2013 à 08h00 | Par Copage

Copage - Des arbres pour la faune sauvage

Des écoliers ont planté une haie d’arbres au Brouillet, à Banassac, le 29 novembre 2013, afin de contribuer à protéger l’environnement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Copage

Le 29 novembre dernier, sous un grand soleil, malgré une température presque négative, les élèves de CM2 de l’école primaire de Banassac ont planté une haie au Brouillet, à Banassac. Comme chacun sait, l’automne est la saison la plus propice pour les plantations d’arbres feuillus qui reprendront vie au printemps prochain. Ainsi, une trentaine de plants de cornouillers, merisiers, pommiers sauvages, alisiers, érables ont été mis en terre par les enfants, accompagnés du Copage et de la Fédération départementale des chasseurs, pour favoriser la circulation, l’abri et l’alimentation des animaux sauvages, tels que les chauves-souris, les oiseaux, les insectes et autres petits mammifères.

Suite de l’article à lire sur le Réveil Lozère N°1238 du jeudi 19 décembre 2013, page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Au plus tard en 2022, les retraites des chefs d’exploitation à carrière complète atteindront donc 85 % du Smic, soit environ 1 025 euros par mois

Se félicitent les syndicats.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui