MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir Le Réveil Lozère quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
Le Réveil Lozère 16 avril 2014 à 08h00 | Par Jacques Cuzin

Coopération - Coopération - Des producteurs locaux récompensés pour leur fidélité

À Saint-Chély-d’Apcher, la coopération entre l’agriculture et le commerce fonctionne bien.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Jacques Cuzin

L’enseigne Intermarché, qui gère quatre GMS en Lozère (Mende, Saint Chély, Bannassac et Langogne) et qui va bientôt ouvrir un nouveau magasin à Florac, a réuni à Aumont-Aubrac des agriculteurs qui depuis plusieurs années sont des fournisseurs fidèles des magasins du département. André Dalle, le PDG des enseignes, a réaffirmé la volonté de ses entreprises à favoriser la mise en rayon de produits locaux à condition qu’ils soient d’une excellente qualité et qu’ils assurent une régularité et un suivi de leurs productions. Pour faire la promotion de ces produits, Fabien Batteux, directeur du magasin de Saint-Chély, a eu l’idée de réaliser des photographies de ses fournisseurs sur leur exploitation et d’en exposer les tirages grand format dans les secteurs de son magasin où les produits étaient proposés à la clientèle. Ces agriculteurs fournissent des produits bruts (viandes, lentilles) ou des produits transformés (essentiellement des fromages), certains depuis longtemps comme le Gaec des Ternes, qui à Saint-Flour produit des lentilles vertes et des fromages de vache au lait cru déclinés en bleu de Saint Flour et en tome. Cette exploitation ne produit plus son lait mais l’achète à des producteurs locaux élevant des Aubrac pure race. L’élevage Meissonier installé à Saint-Chély fournit les intermarchés en Agneaux BMC, qui sont tués à l’abattoir local. Le Gaec du Mas de Plagne installé à Langlade élève des Prim’ Holstein et transforme le lait en Bleu de la Nize, son produit phare. Le Gaec Bonnafoux, aux Loubières, valorise le lait produit par ses Montbéliardes en le transformant en Petite Meule de Margeride, l’Artisou de Margeride, le Cèdre bleu et un Bleu d’Auvergne. Le Gaec de la Ferme de Marte transforme le lait des Aubrac pour réaliser un fromage très prisé des consommateurs.


Suite à lire dans le Réveil Lozère N°1255 du jeudi 17 avril 2014, page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

30 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Le marché de l’ultra-frais progresse de 16,1 % en volume et de 13,9 % en valeur dans la distribution grand public sur la période du 15 mars au 19 avril 2020

témoigne Syndifrais (transformateurs de produits laitiers frais), dans un communiqué du 20 mai.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui